Bianca Tognocchi

Norina

Née à Côme, elle est diplômée du Conservatoire G. Verdi de Milan et lauréate de nombreux concours, tels que R. Tebaldi, M. Pobbe, M. Olivero, R. Zandonai, F. Mattiucci, G.B. Rubini, G. Zecca, A. Colzani, A. Giacomotti, Grand prix de l’Opéra, As.Li.Co. et plein d’autres. Depuis 2010, elle a joué des rôles dans d’importants théâtres italiens, dont : Adina (L’Elisir d’Amore), Barbarina (Les Noces de Figaro), Ninetta (Le simple faux), Serpina (La Serva Padrona), Livietta (Livietta et Tracollo) et Fanny (Le projet de loi du mariage) à Côme, Pavie, Crémone, Brescia, Jesi, Vérone, Fermo et bien d’autres.
En 2014, elle a inauguré le Festival Donizetti dans le théâtre du même nom à Bergame, faisant ses débuts dans le rôle de la protagoniste de l’opéra Lucia di Lammermoor.
Avec OperaLombardia, elle a chanté les rôles d’Olympia (Les Contes d’Hoffmann), Giulia (La Scala di Seta) et Adina (L’Elisir d’Amore). Par la suite Sandmännchen / Taumännchen (Hänsel und Gretel) au Teatro Regio Torino et Nannetta (Falstaff) au Festival de Ravenne, sous la direction de R. Muti à l’occasion de l’Académie d’opéra italienne.  En 2015, elle fait partie des solistes de la première mondiale de la nouvelle œuvre d’Adriano Guarnieri « L’amour qui fait bouger le soleil et les autres étoiles » au Festival de Ravenne et au Festival des deux mondes de Spolète.
En 2015, elle a également interprété Giannetta (L’Elisir d’Amore) au Teatro alla Scala de Milan, et dans la Production en direct de la RAI depuis l’aéroport de Malpensa.
Elle a joué Aminta (Le Roi Berger de Mozart) avec l’Opéra de Chambre de Genève et en 2018 sa première Gilda à l’Opéra de Malmö.
Depuis 2012, elle collabore avec le Tiroler Festspiele à Erl (Autriche) où elle a joué les rôles suivants :
Susanna (Les Noces de Figaro), Zerlina (Don Giovanni), Waldvogel (Siegfried), Musetta (La Bohème), Jemmy (Guglielmo Tell), Elvira (L’Italiana in Algeri), Elisa (The Shepherd King) et la soprano uniquement en Carmina Burana d’Orff, dans la Messe en si mineur de J.S. Bach et à l’Oratoire de Noël.
Elle a chanté Elvira (L’italiana in Algeri) à l’Opéra National de Lorraine de Nancy et au Festival Baroque à Beaune (France) et Adina à nouveau au Sejong Arts Center à Séoul (Corée).
D’autres débuts notables en 2019 étaient Amina (La Sonnambula) et Die Nachtigall dans l’opéra Die Vögel de W. Braunfels au Tiroler Festspiele Erl.
Depuis la saison 2018/2019, elle est membre de l’ensemble de l’Oper Leipzig – Gewandhaus,
chantant Gilda, Lucia di Lammermoor, Adina, Hüter der Schwelle (Die Frau ohne Schatten),
Italienische Sängerin (Capriccio), Frasquita (Carmen), Waldvogel (Siegfried) et bien d’autres rôles.
En 2020, elle a chanté Lucia di Lammermoor au Staatstheater Darmstadt, Rita di Donizetti au
Leipzig, Gilda (Rigoletto) et Susanna (Les Noces de Figaro) à l’Opéra de Francfort.
A partir de la saison 2020/21 elle est membre de l’ensemble de l’Opéra de Francfort,
où la saison prochaine elle chantera : Gilda, Lauretta, Ninetta (La Gazza ladra), Olga (Fedora) et Madama Brillante (L’Italien à Londres de Cimarosa).
Elle a collaboré avec des artistes importants tels que : R. Muti, G. Kuhn, F. Luisi, F. Haider, U. Schirmer, L. Zagrosek, JC Spinosi, R. Villazón, V. Grigolo, M. Pertusi, D. Michieletto, K. Holten, P. L. Pizzi et bien d’autres.
Elle a également donné des récitals à la Berliner Philharmonie et à la Philharmonie d’Essen.
Ses prochains débuts seront Norina (Don Pasquale) à l’Opéra de Francfort et à l’Opéra de
Chambre de Genève.
Ses engagements futurs incluent : Despina dans Cosí fan tutte à Salzbourg sous la direction de Rolando Villazón, et dans la distribution, entre autres, avrec FerFurlanetto et Luca Pisaroni.

 

 

Bianca Tognocchi
Norina