2022 – La Cambiale Di Matrimonio

Le soir des débuts de son « Cambiale di Matrimonio », Gioachino Rossini, dix-huit ans, n’imaginait pas que son premier opéra joué au théâtre le ferait planer vers la gloire immortelle.

Ce qui a tant amusé les Vénitiens, qui ont afflué au Teatro S. Moisè en ce humide 3 novembre 1810, nous fait encore rire aujourd’hui : parce que l’humanité a toujours été tragique et comique.

Et le théâtre nous en parle, nous invitant à nous regarder dans le miroir.

C’est pourquoi on peut se reconnaître dans le petit monde de Tobia Mill, toujours le même, hors du temps et de l’espace, comme dans un tableau illustré, comme dans un cirque où les numéros habituels se répètent à l’infini.

Un microcosme où les rêves restent des rêves sans jamais se réaliser, jusqu’à ce qu’arrive le vent nouveau de l’étranger, l’autre, qui balaie les certitudes poussiéreuses révélant les vérités qui résident au plus profond de chacun, nous révélant les équilibreurs de l’existence, acrobates sans filet. En attendant qu’une magie revienne pour nous émerveiller à nouveau.

Cataldo Russo e Nicola Fanucchi

Voir la distribution